Outil de cartographie des financements liés a l’utilisation des terres

Voulez-vous mobiliser plus de financements pour une utilisation durable des terres?

Cet outil a été développé par la Facilité REDD de l’Union Européenne et Climate Policy Initiative pour aider les pays/juridictions ainsi que leurs partenaires à mieux comprendre les investissements ayant un impact sur les forêts aux niveaux national et sous-national.

En savoir plusAccéder à l’outil

Pourquoi l’analyse des financements en matière d’utilisation des terres peut aider les pays à atteindre leurs objectifs climatiques et forestiers

La protection et la régénération des forêts, combinées à des pratiques agricoles durables et à un aménagement efficace de l’utilisation des terres pourraient permettre jusqu’à 37 % des réductions d’émissions nécessaires d’ici 2030 afin d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

Le secteur privé et les budgets nationaux devront fournir la majeure partie des investissements requis pour permettre aux pays d’atteindre leurs objectifs climatiques et forestiers.

Depuis 2010, les sources internationales de financement public ont alloué environ 20 milliards USD pour la réalisation de ces objectifs. Cependant, bien que ces sources puissent représenter un soutien essentiel, elles ne peuvent répondre à l’ampleur de l’investissement requis.

De plus, les investissements publics internationaux ont largement contribué aux activités qui pourraient entraîner la déforestation et augmenter les émissions.

Les pays forestiers tropicaux ont des difficultés à intégrer les objectifs climatiques dans les politiques sectorielles et à équilibrer des priorités de développement parfois concurrentielles. Dans ce contexte, les investissements ayant un impact sur les forêts et l’utilisation des terres manquent souvent de coordination ou de cohérence. Cela constitue un obstacle à la mise en œuvre des objectifs climatiques et de développement durable.

Les pays peuvent aider à attirer des financements privés et plaider en faveur d’un soutien international renforcé en présentant une analyse transparente des investissements en matière d’utilisation des terres, ainsi que des plans visant à accroître la cohérence des dépenses.

Notre outil de cartographie des financements liés à l’utilisation des terres peut vous aider !

Qu’est-ce que l’outil de cartographie des financements liés à l’utilisation des terres ?

En bref : L’outil permet une analyse quantitative et qualitative de l’alignement des dépenses publiques et privées sur les objectifs climatiques et forestiers.

En détail : La cartographie des financements découle des méthodes traditionnelles de revue budgétaire, mais elle cherche à fournir des informations supplémentaires pour éclairer l’élaboration des politiques publiques. La démarche analytique utilisée est une analyse quantitative et qualitative du cycle de vie des flux financiers liés à l’utilisation des terres dans certains secteurs. L’outil est composé d’un ensemble d’instructions, de modèles et de documents de formation pour faciliter l’analyse du cycle de vie des flux financiers, tel qu’illustré par le diagramme ci-dessous :

L’outil peut apporter des réponses aux questions suivantes :

  • Quel est le volume et la nature des investissements passés et actuels destinés à soutenir les objectifs forestiers et climatiques ?

  • Quel est le volume et la nature des investissements à l’origine de la déforestation et de la dégradation des forêts ? Dans quels secteurs ?

  • Quels sont les principaux acteurs impliqués dans le financement des secteurs de l’utilisation des terres ?

  • Quels sont les principaux besoins de financement et obstacles à l’investissement dans l’utilisation durable des terres ?

  • Quelles sont les principales opportunités et priorités financières visant à soutenir l’utilisation durable des terres ?

  • De quelle manière les investissements pourraient-ils être mieux alignés sur les objectifs climatiques et forestiers ?

  • Comment les dépenses pour la REDD+ ont-elles évolué au fil du temps ?

  • Les niveaux actuels de financement de l’action climatique répondent-ils aux ambitions du pays ?

L’outil s’appuie sur plusieurs années de travaux menés par Climate Policy Initiative sur la cartographie des flux financiers au niveau mondial. La Côte d’Ivoire, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le Vietnam ont récemment testé cette approche avec un engagement particulier en matière d’utilisation des terres.

Comment l’outil aide-t-il à débloquer des financements pour une utilisation durable des terres ?

L’outil permet de renforcer la capacité des acteurs nationaux pour l’analyse des financements en matière d’utilisation des terres et l’élaboration de stratégies d’investissement, de propositions de financement et de partenariats public-privé.

Fonctions principales

Planification

Il peut soutenir la mobilisation des ressources pour atteindre les objectifs climatiques et forestiers en analysant les dépenses, en clarifiant les sources de financement et en identifiant les besoins et les barrières à l’accès aux financements.

Alignement

Il peut contribuer à garantir que les dépenses en matière d’utilisation des terres sont alignées avec les objectifs forestiers et climatiques.

Suivi

Il peut être utilisé pour fournir un niveau de référence des financements, assurer le suivi de mobilisation ou de la réorientation des ressources, et accroître la transparence et la redevabilité.

Étapes

Les étapes analytiques du travail de cartographie des financements liés à l’utilisation des terres peuvent être globalement résumées selon le schéma ci-dessous. Ces étapes peuvent varier en fonction des objectifs spécifiques et du cadre de l’analyse. L’outil donne des conseils détaillés sur la définition du périmètre de l’étude.

Outil

Vous pouvez télécharger le guide complet de l’outil, que consiste de huit modules.

Ci-dessous une brève description des modules, incluant chaque module avec les modèles éditables.

Définition du périmètre de la cartographie

Ce module explique comment développer une « vision » pour l’exercice de cartographie des financements liés à l’utilisation des terres : définir les objectifs, les résultats attendus et le périmètre potentiel de l’analyse. Il détaille également comment développer un plan de projet.

Engagement des parties prenantes

Ce module explique comment développer une stratégie pour déterminer quelles parties prenantes impliquer, pourquoi et à quelle fréquence.

Développement d’une définition des financements liés à l’utilisation des terres

Ce module a pour objectif d’identifier les options et les principaux aspects à prendre en compte pour développer une définition et une typologie des financements liés à l’utilisation des terres.

Elaboration de l’ébauche qualitative de la cartographie

Ce module permet de confirmer le périmètre final de l’analyse et d’élaborer une première ébauche qualitative de la cartographie des financements. Cette ébauche servira de base pour une consultation des experts afin d’affiner les besoins en matière de collecte de données.

Collecte des données

Ce module explique comment recueillir les données quantitatives et qualitatives pour compléter l’ébauche de cartographie et combler les lacunes.

Consolidation des données pour l’analyse

Ce module vous aidera à consolider et classifier les données quantitatives pour construire une base de données articulée avec la définition des financements liés à l’utilisation des terres développée dans le cadre de ce travail.

Analyse des données et présentation

Ce module présente les options à disposition pour illustrer les résultats sous différents formats, par exemple au travers d’un diagramme de Sankey, de graphiques, ou de tableaux pour l’analyse qualitative et quantitative.

Interprétation des données : utilisation des résultats

Ce module explique comment utiliser les résultats pour atteindre les objectifs du projet et alimenter les politiques publiques.

Formation

Des ressources de formation seront progressivement mises à disposition pour aider les utilisateurs de l’Outil de cartographie des financements.

Ci-dessous vous pouvez regarder l’enregistrement du webinaire d’introduction à l’Outil de cartographie des financements, voir les diapositives de présentation et obtenir les réponses aux questions fréquentes.

Webinaire

Rejoignez Climate Policy Initiative et la Facilité REDD de l’UE pour une introduction à l’Outil de cartographie des financements. Webinaire- Mapping finance to achieve forest and climate objectives (en anglais).

Présentation

Téléchargez les diapositives du webinaire (en anglais):

FAQ

La section FAQ répondra aux questions les plus courantes sur l’Outil de cartographie des financements. N’hésitez pas à nous contacter à travers le formulaire si vous souhaitez en savoir plus sur l’Outil.

Comment initier une cartographie des financements liés à l’utilisation des terres ?

  1. Regardez notre webinaire de présentation.
  2. Consultez le guide complet de l’outil et les modèles éditables disponibles sur www.landusefinance.org
  3. Définissez les objectifs de la cartographie et rédigez une première ébauche du périmètre de l’analyse. Un cadrage minutieux permettra d’économiser du temps et des ressources (voir le Module 1).
  4. Identifiez les bons partenaires. Vous devez définir qui doit être impliqué, pourquoi, quand et comment, en fonction du périmètre envisagé et des données à recueillir (voir Module 2).

Comment initier une cartographie des financements liés à l’utilisation des terres ?

Cet outil est standardisé afin de permettre aux pays de procéder à l’analyse cartographique eux-mêmes ou avec très peu d’assistance. Le guide et les modèles sont disponibles gratuitement sur le site Web en trois langues (anglais, français et espagnol). D’autres documents de formation seront disponibles en ligne prochainement.

La Facilité REDD de l’UE dispose de ressources limitées pour fournir un appui technique aux pays dans leur utilisation de l’outil. Cependant, nous soutenons une communauté de pratique, tirons des leçons de nos expériences et proposons une formation sur mesure. Nous améliorerons également l’outil au fil du temps afin d’aider nos utilisateurs et de leur permettre d’effectuer eux-mêmes l’analyse cartographique.

De quelles ressources ai-je besoin pour utiliser l’outil ?

Les ressources nécessaires varient considérablement en fonction du périmètre de la cartographie et des secteurs considérés, ainsi que de l’aisance à collecter les données et l’engagement des intervenants. En moyenne, un exercice de cartographie dure de 9 à 15 mois.
La taille de l’équipe dépend des compétences de ses membres, ainsi que du niveau d’adhésion et d’implication des principaux intervenants qui peuvent aider à accéder aux données et à les interpréter. Certaines sources majeures de données, comme les ministères, peuvent nécessiter l’affectation d’un personnel interne spécialisé pour les aider dans leur travail. Voir le
Module 1 pour plus d’informations sur les ressources nécessaires.

Est-il possible de cartographier les flux de financements privés liés à l’utilisation des terres ?

Le suivi des financements privés constitue un défi pour la plupart des pays, car les données relatives à ces financements sont très fragmentées. Vous pouvez utiliser des approches ascendantes pour la collecte de données, mais la collecte et l’agrégation des données prennent beaucoup de temps et sont difficiles. Il peut être souhaitable de réduire le périmètre de l’analyse en termes de secteurs ou de parties prenantes. Vous pouvez également utiliser des proxies pour estimer les flux d’investissement. Voir le Module 5 pour un aperçu des méthodes de collecte de données relatives aux financements privés.

De plus amples informations sur les méthodes de collecte de données et informations privées seront bientôt mises à votre disposition.

Pourquoi cartographier les flux financiers soutenant la déforestation ?

Le suivi des activités d’utilisation des terres alignées sur le climat peut améliorer la compréhension globale de l’ampleur du financement prévu ou fourni pour réduire les émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts. Cependant, il peut s’avérer très utile de cartographier les flux financiers qui peuvent être à l’origine de la déforestation et/ou de la dégradation des forêts. Cet exercice vous permettra d’identifier les possibilités de réorienter les flux financiers existants vers l’atteinte d’objectifs forestiers ou climatiques et d’assurer une plus grande cohérence politique. Voir le Module 8 pour plus d’informations sur la façon dont vous pouvez utiliser ces résultats.

Comment les flux financiers sont-ils classés comme alignés, alignés sous conditions et/ou non-alignés sur les objectifs climatiques et forestiers ?

La cartographie des financements liés à l’utilisation des terres peut comporter l’une ou l’autre de (ou toutes) ces catégories suggérées en fonction de l’objectif de l’analyse. La typologie des activités d’utilisation des terres est élaborée à l’échelle locale pour refléter le contexte local – il ne s’agit pas d’une approche standard. C’est pourquoi une activité peut être considérée comme alignée dans un pays et pas dans un autre. La typologie doit se fonder sur un consensus entre les parties prenantes de l’utilisation des terres. Le Module 2 fournit des détails sur l’engagement des parties prenantes et le Module 3 explique les différentes étapes du développement d’une typologie.

Comment impliquer tous les acteurs, même les plus réticents ?

Une forte implication des parties prenantes est essentielle pour garantir l’accès aux données ainsi que l’appropriation des résultats de l’étude. Les motivations varient d’un acteur à l’autre. Il est important d’identifier des mesures incitatives pour chaque catégorie d’intervenants dans le cadre du plan d’engagement des parties prenantes (voir le Module 2). Par exemple, les ministères compétents pourraient vouloir plaider en faveur d’une revue à la hausse de leur budget en démontrant la nécessité d’une augmentation des financements liés au climat et aux forêts. Le ministère des Finances pourrait vouloir accroître l’efficacité de l’exécution du budget national. Les acteurs des secteurs à l’origine de la déforestation sont peut-être les plus réticents au début, mais une telle analyse pourrait également permettre de valoriser leurs efforts ou de plaider en faveur d’investissements accrus dans l’alignement de leurs interventions.

Comment garantir la confidentialité des données ?

Les inquiétudes concernant la confidentialité des données peuvent constituer un obstacle à l’accès aux données pour la cartographie des financements liés à l’utilisation des terres. Pour des raisons de confidentialité et de sensibilité des données, seules les données agrégées sont communiquées dans les rapports publics et les infographies, et après leur validation par les sources de données. Des accords de confidentialité peuvent être signés avec des sources de données spécifiques en cas de besoin.

Comment un exercice de cartographie de financements liés à l’utilisation des terres peut-il favoriser un changement de politique ?

La cartographie des financements liés à l’utilisation des terres permet de déterminer quels flux financiers sont alignés, alignés sous conditions ou non-alignés sur les objectifs climatiques et forestiers. En identifiant les lacunes et les obstacles aux investissements durables, la cartographie des financements liés à l’utilisation des terres peut éclairer les politiques visant à mobiliser des ressources supplémentaires et à créer des incitations aux investissements respectueux des forêts et du climat. En identifiant et en quantifiant les flux financiers qui favorisent la déforestation, la cartographie des financements liés à l’utilisation des terres peut servir de base à la coordination intersectorielle et à l’intégration des objectifs forestiers et climatiques dans les politiques sectorielles pertinentes. Par exemple, les résultats de la cartographie des financements liés à l’utilisation des terres en Côte d’Ivoire ont servi de base aux efforts du Ministère du Plan et de Développement pour intégrer les garanties forestières dans la programmation budgétaire.

Le Module 8 offre un aperçu de l’utilisation potentielle des résultats.

La cartographie peut-elle être utilisée pour le suivi périodique ?

Le suivi périodique permet d’améliorer la redevabilité et de créer un climat de confiance avec les partenaires. Le suivi des flux financiers au fil du temps peut également apporter une contribution utile au rapportage à l’échelle internationale. Si vous prévoyez de cartographier fréquemment les financements liés à l’utilisation des terres, vous devez porter une attention particulière à l’élaboration de mécanismes qui peuvent faciliter la collecte périodique de données, comme le marquage budgétaire ou le rapportage national. Vous devez également mettre en place une base de données ou un système d’information solide qui peut consolider efficacement les données au fil du temps.

Puis-je associer les flux financiers à une réduction ou à une hausse des émissions, ou à un impact réel ?

Oui, si vous pouvez recueillir des données suffisamment détaillées ou reconstituées pour établir un tel lien. La plupart des exercices de cartographie des financements liés à l’utilisation des terres se limitent à la caractérisation des flux financiers par rapport aux résultats escomptés, tels que décrits dans la documentation des projets. Des informations supplémentaires sur l’impact et les bénéficiaires finaux des projets ou de lignes budgétaires spécifiques (tirés des rapports d’évaluation) peuvent être utilisées si elles sont disponibles. Toutefois, ces informations supplémentaires pourraient n’être disponibles que quelques années après les dépenses liées au projet.

Quels sont les principaux défis de la cartographie des financements liés à l’utilisation des terres ?

Les principaux défis à relever sont généralement la disponibilité, l’accès et la qualité des données. La collecte des données prend beaucoup de temps et un bon niveau de détail est essentiel pour présenter un aperçu représentatif et cohérent de la situation. Toutefois, la cartographie des financements liés à l’utilisation des terres n’a pas pour but de dresser un tableau parfaitement exact de la situation. Il identifie plutôt les tendances et les priorités d’action afin d’encourager ou d’influencer les politiques et les flux d’investissement.

Souhaitez-vous recevoir plus d’information ?

En 2019, la Facilité REDD de l’UE et Climate Policy Initiative organiseront des activités de formation et des webinaires pour les spécialistes des pays tropicaux et leurs partenaires. Pour en savoir plus, veuillez remplir le formulaire afin que nous puissions comprendre vos besoins et vous informer de la publication de documents et des opportunités de formation.

Êtes-vous intéressé par des activités de formation en ligne ou présentielles portant sur la cartographie financière de l’utilisation des terres ?

Contact

Pour plus d’informations sur l’outil, veuillez contacter :

Adeline Dontenville, Facilité REDD de l’UE, adeline.dontenville@efi.int

Angela Falconer, Climate Policy Initiative, angela.falconer@cpiclimatefinance.org

Partager sur LinkedIn, Facebook ou Twitter

À propos de la cartographie des financements liés à l’utilisation des terres

La Facilité REDD de l’UE et Climate Policy Initiative ont développé un outil pour aider les pays/juridictions ainsi que leurs partenaires à mieux comprendre les investissements ayant un impact sur les forêts aux niveaux national et sous-national. Cet outil comprend des directives, des modèles et des formations pour analyser le cycle de vie des flux financiers en matière d’utilisation des terres.

Avis de non-responsabilité

Ce site web a été créé avec l’appui de l’Union européenne et des gouvernements d’Allemagne, d’Espagne, de France, d’Irlande, des Pays-Bas et du Royaume-Uni. Le contenu de ce site web relève de la responsabilité de la Facilité REDD de l’UE et de Climate Policy Initiative. Il ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position des organisations qui les financent.

Tout le contenu de cette page est protégé par une licence Creative Commons : CC BY-NC-ND. Mention de source : Facilité REDD de l’UE et Climate Policy Initiative, avec mention de la source du travail : www.landusefinance.org